Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 17:24

S’il fallait faire une petite rétrospective de cette année écoulée, de ce qui m’a marqué dans le bon et le mauvais, j’imagine que je pourrais explorer le sujet des heures durant, entre ce qui est paru sur le blog, ce que je n’ai pas écrit, les films, séries, musiques, jeux, livres, qui sont passés entre mes mains  fébriles. Mais l’heure est aux choix arrêtés, pour un bref regard, un battement de cils sur deux catégories : les tops et les flops.

 

Les Tops.

 

5 – Vikings.

 

TopVikings.jpg

 

Si les séries n’ont pas manquées, il a fallu faire un choix pénible et redouté, car même si Hemlock Groves, Arrow et Mob City pouvaient prétendre à intégrer ce top, la plus forte visuellement et scénaristiquement est sans conteste Vikings.

 

4 – The Conjuring.

 

Top-conjuring.jpg

 

Il en va de même pour The Conjuring, en bataille avec Gravity, Pacific Rim ou les Croods. Pourtant c’est l’angoisse qui remporte la palme, car je n’avais pas ressenti de tels frissons depuis longtemps devant ce genre de film, et rien que pour ça il mérite de figurer ici.

 

3 – Xbox One.

 

top-one.jpg

 

Ok, je triche un peu, il s’agit plus d’un temps fort qu’autre chose, mais l’attente et la récompense ont été à la hauteur, et encore plus avec le temps écoulé. La console ne souffre d’aucun problème, les jeux tournent à la perfection et l’architecture s’assemble petit à petit pour renforcer l’expérience, qui plus est Kinect se révèle enfin, jamais je n’aurais pensé parler à ma console avant ça, mais c’est tellement pratique !

 

2 – The Walking Dead – le jeu vidéo de TellTales.

 

top-walking.jpg

 

Côté jeux vidéo j’aurais pu faire comme beaucoup et mettre GTA V en avant, pourtant en finissant le jeu à 100% et en ayant eu du plaisir à le faire, il n’en ressort rien d’extraordinaire (si ce n’est la performance graphique). Pire : le jeu est moins complet, moins riche, que San Andreas. Bref, The Walking Dead est le jeu à posséder et à faire, point.

 

1 – Bellflower.

 

top-bellflower.jpg

 

Le film de l’année est un indépendant, trouvable uniquement en VO sous titrée, mais quel film ! Un projet personnel qui a impliqué un homme à 200%, à la fois producteur, réalisateur, acteur, scénariste, pour un chef d’œuvre absolu, un film superbe.

 

Les Flops.

 

5 – The End.

 

floptheend.jpg

 

Récompensé à Gérardmer, The End n’a pourtant pas réussi à me convaincre, long, chiant, prétentieux, riche en idées non (ou mal) exploitées, il est de ces films qu’il vaut mieux oublier.

 

4 – Riddick.

 

flopriddick.jpg

 

Ouh la déception ! Ouh l’attente mal  récompensée ! Quel dommage de sacrifier un tel matériau sur l’autel de la pauvreté. Pauvreté d’idée, flagrant. Autant on peut pardonner à la technique d’être parfois dépassée (budget oblige) mais rien ne pardonne le côté bâclé de l’œuvre. Rien…

 

3 – Elysium.

 

flopelysium.jpg

 

Après un District 9 magistral, Elysium aurait du être la consécration d’un jeune réalisateur prometteur, hélas après un teasing toujours bien mené, des têtes d’affiches encourageantes, le film se confond dans l’attendu. Pas de surprises, que du conventionnel. Pas un navet, mais pas à la hauteur des espoirs fondés en lui.

 

2 – Bioshock Infinite.

 

flopbioshock.jpg

 

S’il fallait un jeu vidéo ce serait celui-là. La déchéance d’une saga passe par son accession aux cieux, c’est malheureux de voir ce talent de création ruiné par un gameplay ultra répétitif, caché par des artifices graphiques. Pas d’univers oppressant, pas d’attachement à la ville, pas de challenge, pas de montée en force du scénario. Un vide absolu derrière une superbe coquille. Un trompe l’œil. Rendez-moi Rapture !

 

1 – Oblivion.

 

flopoblivion.jpg

 

Je vais encore me faire des amis. Mais il s’agit bien de ma plus grande déception. Encore une fois je ne dis pas que le film est mauvais, qu’on ne s’y méprenne pas. Simplement j’ai plus eu l’impression qu’il vendait un produit, et que ce produit c’était Tom Cruise. Au-delà de ça, l’univers est absolument superbe et masque un scénario faiblard. C’est un peu le Prometheus de cette année en fait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laÿn - dans Ma feuille
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Arbre Monde
  • L'Arbre Monde
  • : L'Arbre Monde vous invite dans une multitude d'univers, autant de ramifications, et vous invite à lire, voir, écouter et jouer.
  • Contact

edito.gif

Bonjour à toutes et à tous,

 

toujours en quête d'évolution l'Arbremonde a décidé de devenir bilingue, du moins partiellement. En effet, avec l'aide d'Emily Kirby certains articles seront traduits en anglais, vous les reconnaîtrez au double titre (français et anglais), la version anglaise se trouvant toujours sous la version française. Les articles traduits sont choisis par Emily, qui a décidé de commencer par le Guide de survie en territoire zombie.

Suivez la page facebook de l'Arbremonde pour être tenu au courant des nouvelles traductions.

Et un grand merci à Emily!

Recherche

facebook twitter