Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 08:41

Attention, certaines images (et la bande annonce) peuvent choquer.

 

evil-dead0.jpeg


Evil Dead promettait fort lors de la diffusion de sa première bande annonce, un red band trailer, à savoir de l’image non censurée. Et ma foi ça a suffit à me convaincre d’aller voir ça d’un peu plus près. J’ajoute à cela un peu de Sam Raimi dans la caution du film et je me dis que l’investissement ne devrait pas être déplaisant.

 

evil-dead1.jpg

 

Donc voici un remake qui en est un sans en être vraiment. Même cabane, même forêt, même ambiance, cinq jeunes et un chien, une droguée qui cherche la desyntox violente en se débarrassant de sa drogue au milieu de nulle part. c’est l’idée intéressante de l’histoire, puisque le réalisateur jouera sur l’effet de manque pour justifier la possession aux yeux du groupe, jusqu’à (trop vite) abandonner l’idée. Petit retour en arrière sur une autre demoiselle qui tente d’échapper à quelqu’un, ça c’est l’intro du film pour poser l’ambiance, plutôt sympathique, un poil « L’exorciste » dans les dialogues crus d’une personne possédée. On enchaîne.

 

evil-dead2.png

 

Les mécaniques du film d’horreur sont là, bien ficelées, un peu usées, on sursaute là où on sait qu’on va sursauter (à l’exception d’une scène, je l’avoue), on digère bon grès mal grès des dialogues insipides, creux, des situations débiles où on sait que dans la cave il y a un démon mais on y va quand même, des fois que tout serait redevenu normal, ou encore le bouquin en peau humaine dont on se doute bien qu’il ne faut pas feuilleter les pages, et encore moins lire à haute voix… mais trop tard, c’est fait.

 

evil-dead3.jpg

 

Evil Dead est une succession de clichés qui collent autant à l’envie de ressembler à l’original (le plan dans la forêt, les clins d’œil à répétition, oh la même voiture qu’Ash ! oh une tronçonneuse !), ce qui paraît légitime. Mais aussi aux clichés tout court, qui occupent les ¾ restant du long-métrage. Vous me direz : « oui mais la non censure vendue par la bande annonce ? », bah là encore on reste sur sa faim, les scènes les plus gores sont dévoilées justement dans cette bande annonce, et vous n’en trouverez pas beaucoup d’autres.

 

evil-dead4.jpg

 

Encore un peu ? Une VF à la ramasse (je doute que la VO soit bien meilleure), des acteurs au charisme de moules ou d’huîtres, au choix, une prévisibilité ennuyeuse et une mise en scène « no risk ». Après ok, les images sont belles, les effets spéciaux sympas, le sang est rouge et on rigole quand même pas mal, bien que ce ne soit pas forcément volontaire, et on ne voit pas le temps passer.

 

evil-dead5.png

 

A choisir donc, même si on joue sur deux registres différents, préférez donc Mamá pour son ambiance et sa mise en scène quand même plus léchée. Evil Dead n’est pas le nanar qu’il semble être, il va même assez loin dans la violence et l’horreur, ce que je n’avais pas vu depuis un petit moment, mais je crois que je me lasse du coup des cinq ados dans une cabane…

 

 

13/20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : L'Arbre Monde
  • L'Arbre Monde
  • : L'Arbre Monde vous invite dans une multitude d'univers, autant de ramifications, et vous invite à lire, voir, écouter et jouer.
  • Contact

edito.gif

Bonjour à toutes et à tous,

 

toujours en quête d'évolution l'Arbremonde a décidé de devenir bilingue, du moins partiellement. En effet, avec l'aide d'Emily Kirby certains articles seront traduits en anglais, vous les reconnaîtrez au double titre (français et anglais), la version anglaise se trouvant toujours sous la version française. Les articles traduits sont choisis par Emily, qui a décidé de commencer par le Guide de survie en territoire zombie.

Suivez la page facebook de l'Arbremonde pour être tenu au courant des nouvelles traductions.

Et un grand merci à Emily!

Recherche

facebook twitter