Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 15:33

monstre0.jpg

 

Je n’ai pas été très tendre avec Pixar, société que (comme beaucoup) j’adulais pour sa créativité et son indépendance et son avance sur la concurrence. Si les studios sont toujours un nid de petits génies, j’ai l’impression que depuis l’arrivée de Disney dans la famille les idées se sont bridées.

 

monstre.jpg

 

Toys Story faisant figure de film à part, les suites n’avaient pas lieues d’être chez Pixar, ce qu’a confirmé le plantage complet de Cars 2 devant un public qui ne s’y est pas trompé. Rebelle a bien tentée de redonner la vigueur de l’illustre maître de l’animation 3D, mais il faut bien constater que Mlle Raiponce était déjà passée par là avec un excellent résultat. La belle archère rouquine n’avait pas triste mine, loin de là, mais ne faisait pas dans la fraîcheur.

 

monstre2.jpg

 

Alors à l’annonce de Monstres Academy, j’ai tiqué un peu (beaucoup), rencontre de nos deux petits monstres préférés, préquel à l’un des meilleurs films du studio, le pari était risqué, impossible peut-être, et les bandes annonces ne m’accrochaient pas vraiment. Mais pour la petite famille il n’y a pas de vain sacrifice, et je suis entré dans la salle de cinéma plein d’appréhension et de courage.

 

monstre3.jpg

 

Je ne vous fais pas le pitch, inutile dans faire des tonnes. Et même : j’irai droit au but. Pixar s’adresse à ses fans, comprenez-moi bien, pas aux enfants, mais bien aux fans de la première heure, à nous qui sommes devenus adultes, pour un constat étonnant. Car en mettant de côté un scénario prétexte aux premiers pas de nos héros à la Monsters Academy qui ne brille donc pas par sa créativité, Pixar parvient à nous (re)lier avec Bob et Sully, à les apprécier avec toujours autant de force, mais avec moins de rires. Car Monstres Academy n’est pas aussi drôle que son illustre aîné, il est beaucoup plus mature dans son langage et s’adresse donc aux trentenaires (minimum) que nous sommes.

 

monstre4.jpg

 

Oui, je n’ai pas vraiment rit devant ce film, mais sa puissance est ailleurs, dans les retrouvailles peut-être, comme quand on quitte un bon copain qu’on retrouve des années plus tard. Je ne sais pas. Toutefois je n’oublie pas que Pixar n’est plus Pixar, que la créativité est en berne dans ce studio qui plaque sur son calendrier autant de suites que de nouveautés, pour le pire et pour le meilleur ?

 

monstre5.jpg

 

Donc, Monstres Academy est un bon film d’animation, mais pas forcément destiné au public auquel on croit. Emmenez vos enfants leur fera plaisir, mais pas autant qu’à vous pour le coup.

 

 

15/20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : L'Arbre Monde
  • L'Arbre Monde
  • : L'Arbre Monde vous invite dans une multitude d'univers, autant de ramifications, et vous invite à lire, voir, écouter et jouer.
  • Contact

edito.gif

Bonjour à toutes et à tous,

 

toujours en quête d'évolution l'Arbremonde a décidé de devenir bilingue, du moins partiellement. En effet, avec l'aide d'Emily Kirby certains articles seront traduits en anglais, vous les reconnaîtrez au double titre (français et anglais), la version anglaise se trouvant toujours sous la version française. Les articles traduits sont choisis par Emily, qui a décidé de commencer par le Guide de survie en territoire zombie.

Suivez la page facebook de l'Arbremonde pour être tenu au courant des nouvelles traductions.

Et un grand merci à Emily!

Recherche

facebook twitter